Regard sur les Etats-Unis

samedi 24 novembre 2007

La tradition de Thanksgiving

La fête du Thanksgiving vient d’être célébrée ce jeudi aux Etats-Unis. Les américains ont pour habitude de la célébrer chaque année, le quatrième jeudi du mois de Novembre.
Cette tradition remonte au XVIIème siècle, lorsque les premiers colons européens du Mayflower s’installèrent sur le sol américain. Peu habitués aux conditions climatiques du nord-est des Etats-Unis et manquant d’expérience en matière agricole, la moitié des premiers colons n’ont pas survécu. Au début de l’année 1621, un indien rencontre les immigrants ayant survécu à l’hiver. Il va alors leur donner de la nourriture, et leur apprendre à récolter et à planter. Lors de la récole d’automne, le gouverneur des colons a invité les indiens en guise de remerciement, lors d’un grand repas. Au menu de celui-ci figuraient en bonne place, des dindes sauvages.
Depuis la tradition a perduré, et la plupart des familles américaines organisent un repas autour d’une dinde. Certaines associations venant en aide aux sans-domiciles fixes, ont pour habitude de distribuer des denrées la veille de la célébration.
Le lendemain de Thanksgiving, les consommateurs se ruent traditionnellement dans les magasins pour acheter leurs cadeaux de Noël. Ce vendredi est généralement appelé : le Black Friday. Cette année, les analystes tablent sur 130 millions de consommateurs dans les magasins pour la seule journée de vendredi !
Il s’agit d’un des indices les plus fiables de la confiance des consommateurs américains.

1 commentaires:

littlehorn a dit…

Quelle niaiserie. Le Thanksgiving fut surtout utilisé pour fêter les victoires contre les indiens, des victoires en forme de massacre de villages.
Thanksgiving est devenu une fête nationale bien après, ce n'est donc pas une "tradition qui est restée". Quelle foutaise.
Le Thanksgiving est utilisé pour créer l'illusion que les Américains sont des gens bien à la base. On sait quelle utilisation le gouvernement fait de cette illusion; et les millions de morts que cela a provoqué.