Regard sur les Etats-Unis

dimanche 24 février 2008

Hillary Clinton aurait-elle perdu son sang-froid ?

Hillary Clinton est sortie de ses gonds dans la journée d’hier, alors qu’elle se trouvait dans la ville de Cincinnati dans l’Ohio. « Honte à vous, Barack Obama » s’est-elle exprimée après avoir vivement critiqué deux séries de mailings envoyés par son adversaire et critiquant ses positions au niveau de la réforme du système de santé et de l’accord de libre échange Nord-Américain.
La candidate critique actuellement la stratégie de Barack Obama qui constituerait selon elle, à envoyer massivement des mails contenant de fausses informations cherchant à la discréditer.
De son côté, Barack Obama assure que ses informations sont totalement véridiques et dénonce la tactique de son adversaire.
Autre évènement du Week-end : le rassemblement annuel du « State of the Black Union » à la Nouvelle-Orléans. La sénatrice de New York est la seule candidate à la présidentielle a s’être déplacée. Barack Obama et John McCain ont tous les deux déclinés l’invitation. Tavis Smiley, l’organisateur de l’évènement a ouvertement critiqué le choix du sénateur de l’Illinois. Pourtant la plupart des invités semblaient ne pas reprocher son absence à Barack Obama pour cause de campagne active dans le Texas.
Le prochain débat télévisé prévu ce mardi entre les deux candidats démocrates, à Cleveland (Ohio), promet d’être agité.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

De même que Madame Ségolène Royale a perdu contre Monsieur Sarkozi en France, Madame Clinton par son attitude agressive perdra également face à monsieur Barack Obama.Par une argumentation non passionnée elle devrait obténir de meilleurs résultats.Se disant plus expérimentée pourquoi ne comprend t_elle pas cela?

liberal81 a dit…

Hillary Clinton est quelqu'un d'impulsif qui croit séduire en montrant des sentiments somme toute humains (elle avait fondu en larmes au début de la campagne), mais cela peut au contraire être un grave handicap qui la décrédibilise, si elle se comporte ainsi face à l'ambassadeur d'un pays étranger, pour quoi les USA passeront-ils? Le coup de la compétence, c'est seulement une feinte, dans les faits elle est tout aussi peu expérimentée qu'Obama, le seul pouvant revendiquer une quelconque expérience étant encore McCain, quelque soient ses autres défauts.