Regard sur les Etats-Unis

dimanche 20 avril 2008

Pennsylvanie : In Depth

On l’attendait depuis plus d’un mois, mais cette fois ça y est : les primaires reprennent. Ce mardi, la Pennsylvanie sera au centre de l’attention médiatique.
La Pennsylvanie est un Etat de 12 millions d’habitants situé au Nord-est des Etats-Unis. Du côté des candidats démocrates, 158 délégués seront en jeu lors du scrutin.
La population de la Pennsylvanie est en grande majorité caucasienne, bien que dans certaines villes comme Philadelphie la minorité afro-américaine constitue une communauté particulièrement influente. A noter également : les électeurs de la région seront relativement âgés (la Pennsylvanie est derrière la Floride, l'Etat américain où résident le plus de personnes âgées). Pour ce qui est des agglomérations, les deux principales métropoles de l’Etat sont : Philadelphie et Pittsburgh.
Cette région, durement touchée par la disparition d’une grande partie de son secteur industriel, a su se reconvertir dans le secteur tertiaire et les hautes technologies. Pour autant, une grande partie du pays reste encore agricole.
Les analystes politiques estiment que la compétition sera la plus serrée chez les électeurs des banlieues ouest de Philadelphie.
En effet, si Hillary Clinton domine actuellement les sondages de l’ensemble de la Pennsylvanie, Barack Obama est largement donné favori dans l’agglomération de Philadelphie. Le meeting organisé vendredi soir dans la ville, qui a réussi à réunir plus de 35 000 personnes (soit le plus gros rassemblement de la campagne) illustre cette tendance locale favorable au sénateur de l’Illinois.
Alors que les deux candidats ont multiplié ces dernières semaines les rencontres avec les électeurs, la compétition fait plus que jamais rage au sein du parti. Barack Obama a reçu le soutien de deux anciens sénateurs (San Nunn et David Boren) ainsi que de Robert Reich, ancien ministre du travail sous l’administration Clinton. Pourtant, ce nouveau coup dur pour la sénatrice de New York, ne doit pas occulter le fait qu’elle vient de repasser en tête du dernier sondage national Gallup, réalisé auprès des électeurs démocrates.

1 commentaires:

Bernard a dit…

Juste une remarque, Pittsburg s'écrit en fait Pittsburgh. Ce h est une sorte d'anmalie parmi les "burg cities" mais c'est ainsi.
Signé un Françacis résidant au "Burgh"!