Regard sur les Etats-Unis

lundi 4 août 2008

Obama préconise finalement un vote « entier » des délégués de Floride et du Michigan

Longtemps hostile à ce que les votes des délégués de Floride et du Michigan soient pleinement comptabilisés lors de la convention démocrate, Barack Obama vient finalement ce dimanche de prendre une position radicalement opposée en annonçant qu’il était favorable à leur entière participation.
Les instances dirigeantes du parti démocrate avaient décidé de sanctionner les délégués de ces deux Etats qui avaient transgressé les règles en avançant la date de leurs primaires, en ne leur accordant qu’une demi-voix lors de la convention nationale. Or qu’Hillary Clinton militait avec ferveur quelques mois plus tôt pour annuler cette sanction afin qu’elle puisse obtenir des délégués supplémentaires, Barack Obama et son équipe de campagne y sont longtemps restés opposés.
Mais depuis le retrait de sa rivale, le sénateur de l’Illinois n’a plus rien à perdre en souhaitant la pleine réintégration de ces délégués. La sénatrice de New York a accueilli favorablement cette prise de position de son ancien rival et presse à son tour le comité national de réexaminer sa position. Celui-ci devrait se réunir le 24 août pour prendre une décision définitive.
Barack Obama a également annoncé qu’il accepterait de débattre contre John McCain à trois reprises, à l’issue des conventions organisées par les deux principales formations politiques. Alors tous à vos agendas : les débats auront lieu le 26 septembre à Oxford (Mississippi), le 7 octobre à Nashville (Tennessee) et le 15 octobre à Hempstead (New York).

2 commentaires:

stocks penny a dit…

im your favorite reader here!

joel a dit…

Obama ne fait il pas aussi de la politique politicienne? Il apparait que son refus d'hier n'était plus lié aux simples calculs électoraux qu'au nom d'un principe selon lequel ces états n'ayant pas respecté le calendrier du parti devraient être sanctionnés. A cette allure le mot changement risque d'être que pure illusion. Toutefois il reste mon candidat!