Regard sur les Etats-Unis

mardi 4 novembre 2008

Election présidentielle américaine : Jour J !

On l’attendait avec impatience, mais cette fois-ci ça y est : nous sommes le 4 novembre ! Après plusieurs mois de campagne, qualifiée par la plupart des analystes politiques « d’historique », la course à la Maison Blanche touche enfin à sa fin et si tout se déroule comme prévu, nous devrions connaitre le nom du prochain président Américain dans les prochaines heures.
Outre-Atlantique, les premiers bureaux de vote ont déjà ouvert dans le New Hampshire, ce qui marque le début d’une longue journée qui promet d’être palpitante.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Voilà ça y est!
L'attente est quasi insurmontable!!!
Je consulte votre blog depuis longtemps, j'apprends énormément sur la politique américaine et en ce grand jour je sors de ma réserve pour vous à quel point ce site est formidable et passionnant :)
Merci à vous, vraiment :)
Je croise les doigts...

Bien à vous

Charlette a dit…

Quel que soit le résultat des élections, une chose est sûre : tous les Etats-Unis seront derrière leur Président, démocrates et républicains confondus. Les perdants sauront dominer leur sentiment de frustration. Le vainqueur recevra les félicitations du vaincu. Une page sera tournée. Nous avons déjà eu par le passé bien des exemples de la cohésion nationale toutes les fois où les Etats-Unis ont traversé des crises graves et quelle leçon de démocratie pour notre vieux continent ! A mon sens ni l'un ni l'autre des candidats n'a démérité au cours de cette campagne, même lorsque leurs conseillers respectifs leur ont concocté des arguments parfois assez douteux. Il est difficile de résister à l'Obamania ambiante et Barack Obama a un charisme indéniable. Ne perdons pas de vue néanmoins que sa préoccupation de tous les instants sera l'intérêt de son pays et que nul ne saurait le lui reprocher.

Qu'il soit ou non élu, John McCain s'est bien battu et force le respect. Respect aussi pour son sens de l'humour et son auto-dérision. Peu de politiques peuvent s'en prévaloir. Quant à ceux qui ont organisé sa campagne ne lui ont-ils pas accroché un véritable boulet aux pieds en la personne de Sarah Palin ? A croire qu'ils ont voulu saboter leur candidat !
Cette élection a passionné le monde entier, a sans aucun doute contribué à réveiller les consciences "citoyennes" (pour reprendre un truisme d'aujourd'hui) et a beaucoup fait rêver.
Que le meilleur gagne....