Regard sur les Etats-Unis

jeudi 13 décembre 2007

Consommation de stupéfiants : les excuses d’Hillary Clinton à Barack Obama

Au fur et à mesure de l’évolution de la campagne, les attaques sont de plus en plus basses. Alors que Barack Obama avait eu la franchise d’avouer dans son autobiographie avoir consommé des drogues durant son adolescence, sa rivale Démocrate a eu « l’intelligence » de relever à quelques jours du début des primaires que les américains hésiteraient lorsqu’ils auront à choisir un candidat ayant expérimenté des substances illicites.
Mais ce n’est pas tout. Un des membres les plus influents de la campagne d’Hillary Clinton dans le New Hampshire, Bill Shaheen, a rajouté que les Républicains se jetteront sur l’occasion et ne manqueront pas de souligner ce détail du passé du candidat.
Pourquoi un membre du staff d’Hillary Clinton en est-il arrivé jusque là ? La publication d’un sondage dans le New Hampshire indiquant que l’écart entre elle et M. Obama était passé de 20 points à 1 point n’y est certainement pas étrangère…
En candidate avisée et particulièrement bien conseillée, Hillary Clinton n’a pas tardée à réagir et a présenté officiellement ses excuses à Barack Obama à propos de l’article de Bill Shaheen. Barack Obama a calmement répondu que les staffs de campagne sont en ce moment particulièrement inquiets à la suite des publications de sondages.
Preuve s’il en est que l’écart entre les deux rivaux s’est réduit comme peau de chagrin.

1 commentaires:

politiques USA a dit…

En plus elle a du culot car son mari Bilou a deja utilise des drogues lorsqu'ils etaient deja en couple.
C'est bien fait pour sa gueule si elle a trebuche dans les sondages :)
Aux USA tous les coups sont permis et ils sont souvent bas. On est p-e en train de regresser dans ce pays, un peu comme dans le film IDIOCRACY (a voir absolument).