Regard sur les Etats-Unis

mercredi 23 janvier 2008

Un duel et une campagne

A deux jours du scrutin de la Caroline du Sud, le ton s’est à nouveau durcit entre Barack Obama et Hillary Clinton. Le point d’orgue de l’affrontement a eu lieu en direct à la télévision, sur le plateau du débat organisé lundi soir par CNN.
Après les querelles « race & gender », les affrontements ont été dirigés cette fois-ci, sur le passé politique des deux prétendants. En critiquant l’inertie de Barack Obama au Sénat de l’Illinois, Hillary Clinton a déterré la hache de guerre et a poussé le sénateur dans ses retranchements. Barack Obama s’est présenté comme la victime des attaques du clan Clinton qu’il accuse de distordre la vérité.
Comme nous l’avions déjà précisé lors d’un précédent article, ces affrontements puérils nuisent aux deux candidats. En effet, les deux prétendants ayant un programme relativement proche, les attaques sur le fond se font plutôt rares (attaquer l’adversaire sur ce terrain risquerait de se retourner contre l’auteur de ces critiques). C’est exactement pour cette raison que les deux sénateurs s’affrontent sur leur passé politique ou personnel.
Pour le moment, en ce qui concerne l’investiture démocrate, il semble que leur affrontement profite à John Edwards. Néanmoins, si ce duel se poursuivait, les républicains pourraient bien en tirer profit et anéantir toute velléité présidentielle des deux démocrates.
A trop vouloir s’affronter, Hillary Clinton et Barack Obama vont commencer à créer une certaine lassitude chez leurs électeurs.
Ce jeu dangereux qui ne semble pas s’apaiser au fur et à mesure de la campagne, risque de leur coûter bien plus cher que l’investiture du parti démocrate.

2 commentaires:

politiques USA a dit…

Et le caucuse de la Louisiane? C'etait aujourd'hui pourtant.

politiques USA a dit…

Although Louisiana holds a presidential primary on February 9, the Republican Party chooses its delegates to the national convention with a two-step caucus/convention system. The first round was held on January 22, when approximately 10,000 Louisiana Republicans turned out to vote in eleven different cities for delegate to the state convention. Each U.S. House district chose 15 delegates.

It appears that Ron Paul supporters outnumbered the supporters of any of his opponents. But since this was predicted, the supporters of Rudy Giuliani, Mike Huckabee, John McCain, and Mitt Romney, cooperated to set up a “fusion” slate of unpledged candidates for Delegate. The “fusion” slate, labeled the “Pro-Life/Pro-Family” slate, beat the Ron Paul slate in each of the 7 U.S. House districts. Formally, the “fusion” slate billed itself as an “uncommitted” slate, and no one really knows how many supporters of each presidential candidate are on the fusion slate, except the campaigns themselves.
http://www.ballot-access.org/2008/01/23/louisiana-republican-caucus/