Regard sur les Etats-Unis

samedi 15 mars 2008

Barack Obama condamne fermement les propos tenus par son pasteur

Les jours se suivent et se ressemblent dans la campagne des primaires démocrates. Après le scandale « Geraldine Ferraro », c’est au tour de celui de « Jeremiah Wright ».
Jeremiah Wright est le révérend de l’église Trinity United Church of Christ de Chicago. Il est notamment réputé pour ses sermons enflammés et pour être le pasteur du sénateur de l’Illinois.
Barack Obama a dû réagir ce samedi, à la suite d’un sermon prononcé cette semaine par le révérend Wright dans lequel il expliquait que les attentats du 11 septembre pouvaient être considérés comme une réponse à la politique étrangère américaine. Il a également déclaré que le gouvernement des Etats-Unis constituait la source du virus du sida.
Devant ce dérapage, Barack Obama a immédiatement réagit en soulignant son profond désaccord et en condamnant les propos du révérend Wright.
Pourtant la polémique enfle outre-Atlantique et certains analystes s’inquiètent du rapport privilégié qu’entretien Barack Obama avec M. Wright. Celui-ci c’est défendu en affirmant que le révérend n’était que son conseiller spirituel et non politique.
Quoi qu’il en soit, ce nouvel incident ne fait que s’ajouter aux multiples scandales et polémiques de ces derniers jours. Souhaitons que lors des prochaines semaines, les candidats recentrent le débat autour de leurs programmes et des valeurs politiques qu’ils défendent.

1 commentaires:

Michelle a dit…

Le contexte essentiel: http://acropolisreview.com/2008/03/video-barack-obamas-philadelphian-unity.html