Regard sur les Etats-Unis

mardi 18 mars 2008

La Floride privée de nouvelles primaires démocrates

Selon la présidente du parti démocrate de Floride, Karen Thurman, il n’y aura pas de nouvelles primaires organisées dans la région. Depuis plusieurs jours, les instances dirigeantes du parti sous-entendaient qu’une nouvelle élection aurait pu se tenir au début du mois de juin. En effet, la Floride est accusée d’avoir avancée les dates de ses primaires en janvier, ce qui a entrainé une violation des règles édictées par le parti démocrate au niveau national.
En représailles de cette violation, les instances dirigeantes du parti ont décidé de ne pas tenir compte des résultats du scrutin. Les délégués qui auraient dû être envoyé à la convention nationale du parti, ne seront pas comptabilisés.
Depuis la polémique fait rage au sein des militants du parti. La Floride est le 4ème Etat le plus peuplé des Etats-Unis. Néanmoins, il n’est pas le seul à s’être fait sanctionné. L’Etat du Michigan se trouve actuellement dans la même situation.

1 commentaires:

pniyongabo a dit…

Bonsoir à tous. Je sais que mes commentaires ne sont pas appréciés par tous car quelques-uns ne passent plus. Je suis sûr et certain que la vérité blesse quelques fois car les gens peuvent juger eux-mêmes.
A ce qui concerne les primaires démocrates qui ont été précoces, il est si étrange de constater à qui la majorité ont voté. Pour quelle raison cette précipitation? Les candidats étant multiples, pour quelle raison ces primaires avaient voté en masse pour Hillary Clinton? Il est primordial d'être honnête. Si réellement l'égalité des chances existe, il faut trouver un moyen et une technique efficace pour que les gens puissent voter librement et montrer à Hillary qu'elle ne peut pas accaparer le scrutin de tout un peuple. Il serait juste et équitable d'annuler le scrutin favorable à Hillary et donner la chance aux deux candidats pour mener une campagne digne.