Regard sur les Etats-Unis

samedi 23 août 2008

Barack Obama choisit Joseph Biden comme colistier

Comme le présentaient de nombreux journalistes, Barack Obama n’a pas attendu la convention démocrate pour annoncer son choix de colistier : il s’agit du sénateur du Delaware, Joseph Biden.
L’annonce de son choix a été effectuée à 3 heures du matin par texto ainsi que par le biais d’une déclaration sur le site internet de campagne de Barack Obama.
Ce parlementaire âgé de 65 ans est considéré comme l’un des plus grands spécialistes américains en politique étrangère (il est notamment le président de la commission des affaires étrangères au Sénat). Sénateur du Delaware depuis 1972, Joseph Biden a depuis été réélu à 6 reprises.
Ex-candidat des primaires démocrates, Joe Biden avait choisit d’abandonner très en amont de la campagne cette année à la suite de résultats très décevants dès les caucus de l’Iowa (il s’était déjà présenté lors des primaires de 1988). Pourtant, le sénateur faisait parti de la liste des colistiers présumés depuis déjà plusieurs semaines. Alors que les analystes politiques pariaient sur les nombreux candidats pressentis, le nom de Joseph Biden est progressivement sorti du lot. Mais c’est à la suite de son voyage en Géorgie, samedi dernier, que leurs pronostics se sont précisés. Depuis vendredi, les principaux médias ont pris connaissance du fait qu’Hillary Clinton, Evan Bayh et Tim Kaine avaient été officieusement écartés.
Vous l’aurez donc compris, Barack Obama a privilégié le choix d’un colisitier expérimenté en matière de relations internationales.
De son côté le candidat républicain, John McCain, n’a toujours pas dévoilé son choix. Cela ne lui a pas empêché d’adresser ses premières critiques à l’égard du tandem Obama/Biden : « personne n’a dénoncé le manque d’expérience de Barack Obama de façon plus virulente que Joseph Biden » a tenu à préciser le porte-parole du candidat.
Barack Obama annoncera officiellement son choix lors du meeting qu’il organisera cet après-midi dans la ville de Springfield (Illinois) en compagnie du sénateur du Delaware.

1 commentaires:

littlehorn a dit…

Je tiens à signaler les mots de Biden, qui sont assez significatifs:
"I mean, you got the first mainstream African-American who is articulate and bright and clean and a nice-looking guy.... I mean, that's a storybook, man."
"J'veux dire, vous avez le premier Afro-Américain conventionnel qui est clair, brillant, propre, et un homme séduisant...J'veux dire, c'est un conte de fée, mec."
[j'ai mis propre en gras]

Joe Biden a également offert des mots de louange pour le ségrégationniste, Strom Thurmond:
"The truth and genius and virtue of Strom Thurmond is what I choose and we all choose to remember today."
"La vérité, le génie, et la vertu de Strom Thurmond est ce que je choisis, et ce que nous choisissons tous de nous rappeler aujourd'hui."