Regard sur les Etats-Unis

mercredi 24 septembre 2008

Le lobby des armes attaque une nouvelle fois Obama

Dans un spot publicitaire diffusé par la National Rifle Association (le lobby pro-armes américain) ce lundi, Barack Obama est une nouvelle fois attaqué à propos de ses prises de position à l’égard des armes à feu.
Au cours de cette publicité, un membre de la NRA affirme que le candidat démocrate est en faveur de nouvelles taxes sur les armes à feu et souhaite interdire la plupart des armes utilisées par les chasseurs. En réalité, le sénateur de l’Illinois a seulement voté en faveur de nouvelles restrictions pour la distribution de certaines catégories d’armes précisément définies. Celui-ci n’a jamais souhaité totalement interdire l’usage d’armes à feu et ne préconise pas de révision constitutionnelle.
Lors d’un meeting organisé dans la journée, le colistier de Barack Obama a tenté de rassurer ses partisans : « Barack Obama ne souhaite pas confisquer mes armes » a-t-il affirmé.
Ce n’est pas la première fois que la NRA cherche à dénigrer le candidat démocrate. Lors d’un précédent billet, nous annoncions déjà il y a quelques mois que celle-ci s’apprêtait à dépenser 15 millions de dollars pour l’attaquer.

1 commentaires:

toutegarnie a dit…

À mon avis, on doit avoir une très bonne raison pour justifier la possession d'une arme de poing ou d'une arme automatique ou semi-automatique. Ce genre d'arme doit être légiférée. Par contre, en ce qui concerne les armes de chasse traditionnel du genre 30-06, ils ne devraient pas subir le même traitement. Je ne crois pas que se sont ces armes le problème.
Toutegarnie