Regard sur les Etats-Unis

dimanche 8 juin 2008

Discours de fin de campagne d’Hillary Clinton : « j’apporte mon plein soutien à Barack Obama »


Hillary Clinton aura attendu le moment ultime pour se retirer de la course à l’investiture démocrate, mais cette fois-ci c’est fait. Dans un discours prononcé au National Building Museum de Washington, Hillary Clinton a concédé sa défaite en apportant son plein soutien à la candidature de Barack Obama.
Beaucoup d’analystes attendaient fébrilement ce discours en espérant un appui franc et massif de la sénatrice de New York à l’égard de son adversaire. En précisant qu’il fallait travailler dur pour faire élire Barack Obama en novembre prochain, Hillary Clinton tourne la page d’un affrontement sans précédent lors des primaires du parti.
Néanmoins ce discours émouvant devrait contribuer à l’apaisement des tensions existantes entre les militants démocrates.
Barack Obama a tenu à lui rendre hommage dans un communiqué en décrivant son courage et la campagne historique qu’elle a menée.
Reste désormais à savoir si les partisans d’Hillary Clinton sauront tourner la page des primaires, malgré leur immense déception.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

ce sera une bonne chose pour la democratie Americaine si Hillary joue franc jeu,car elle est douee en matiere de changement de strategie, esperant que ses ambitions pour la maison blanche sont desormais oubliees! Theo.

Anonyme a dit…

Très beau discours emprunt toutefois d'amertume; IL y transparait d'apres négociations en cours et à venir Maintenant Hillary doit jouer à fond la carte obama pour une grande Amérique reconciliée avec elle même. Afin qu'elle attende séreinement 2012

Anonyme a dit…

Très beau discours emprunt totufois d'amertume; IL transparait d'apres négociations. Maintenant Hillary doi jouer à fond la carte obama pour une grande Amérique reconciliée avec elle même

assembeh a dit…

Hillary fait là une preuve de son adresse stratégique. maintenant que les dés sont jetée, elle joue à fond la carte du pouvoir c'est à dire bien négocier son avenir dans la mesure où non seulement elle doit rembourser ses dettes mais aussi qu'elle n'a pas l'intention de sortir faible de l'opération présidentielle de 2008. plus réaliste qu'elle tu meurt.

Anonyme a dit…

Le discours d'Hillary,qui s'est fait trop attendre,n'est que normal.C'est le contraire qui aurait été absurde.Et comme un génie et fine politique elle doit honnêtement jouer la catre OBAMA pour augmenter ses chances de 2012.Sans honnêteté , c'est la fin de sa carrière.Un fair-play dont elle est capable!