Regard sur les Etats-Unis

dimanche 1 juin 2008

Délégués du Michigan et de la Floride partiellement sanctionnés

Les membres de la Commission des règlements et du statut ont tranché : les délégués du Michigan et de la Floride seront partiellement sanctionnés. Ces derniers se rendront à la Convention nationale du parti démocrate mais ne disposeront que d’une demi-voix.
Cette nouvelle ne fait pas les affaires d’Hillary Clinton. Au final, la sénatrice de New York a tout de même remporté 94 délégués contre 69 pour son rival. Mais cela ne suffira pas pour quelle puisse rattraper son retard.
Reste à savoir si la candidate fera appel de cette décision auprès des instances du parti. Sous cette hypothèse, Hillary Clinton paralyserait le processus de désignation du candidat jusqu’à la Convention nationale du parti en août prochain.
Cette hypothèse déstabiliserait le parti et affecterait grandement les chances des démocrates lors de l’élection présidentielle de novembre prochain. La question est désormais de savoir si la sénatrice de New York est prête à tout pour parvenir à ses fins ?

1 commentaires:

fred a dit…

la solution à ce casse-tête est pourtant à portée de main..les super-délégués votent HRC, les sympathisants d'Obama soutiennent HRC et l'affaire est dans le sac !
;-)
Trêve de plaisanterie, HRC se sert de "l'outil mathématique" pour justifier sa poursuite et représenter quoi que l'on en dise, un bon paquet d'électeurs ......les super-délégués trancheront donc.

Au final, où iront les électuers d'Obama si HRC est présentée...et où iront les électeurs d'HRC si Obama est présenté aussi?

Bref, le souci majeur est de savoir qui sera le candidat Démocrate qui réussira a conserver les maximum de voies démocrates et à "ratisser large" chez les Républicains lors du grand duel contre Mc Cain ???...